product 384

Deux ans de vacances (Brrémaud/Chanoinat/Hamo) - Tome 2 - Chapitre 2/3

978-2-7493-0853-1

Une île pas tout à fait déserte...Nos quatorze jeunes naufragés découvrent qu’ils ne sont pas tout à fait seuls sur leur île... Une jeune femme, bientôt rejointe par une bande de pirates va bousculer le quotidien qu’ils avaient réussi à recréer pendant leurs mois de solitude. Après avoir appris à survivre face aux éléments et à la nature impitoyable, ils vont devoir apprendre à se défendre contre une autre forme de menace. Car après tout, n’est-ce pas dans le cœur des hommes que se cache le plus terrible des dangers ?Redécouvrez un classique de la littérature d’aventure en BD ! Les auteurs ont insufflé de la modernité à la robinsonnade de Jules Verne pour en livrer une série grand public dans la lignée de Seuls ou Esteban. Une trilogie qui paraîtra intégralement dans l’année 2018.

Plus de détails

1 709F

Plus que 2 exemplaires!

Fiche technique

GenreAdaptation d'œuvre littéraire
SérieDeux ans de vacances (Brrémaud/Chanoinat/Hamo)
TitreChapitre 2/3
Tome2
DessinHamo
EditeurVents d'Ouest
FormatGrand format
Planches46
CouleursHamo
ScénarioBrrémaud
Dépot légal06/2018 (Parution le 06/06/2018)
Adapté deVerne, Jules
ISBN978-2-7493-0853-1
www.bedetheque.com/BD-Deux-ans-de-vacances-Brremaud-Chanoinat-Hamo-Tome-2-Chapitre-2-3-334839.html
Achevé d'imprimer le04/2018

En savoir plus

Les semaines et les mois passent pour les jeunes naufragés du Sloughi. Leur ingéniosité et une certaine part de chance leur ont permis de trouver un refuge convenable et somme toute confortable. Au niveau intendance, les fines gâchettes de la bande, le prétentieux Doliphan en premier lieu, garantissent de la nourriture fraîche. Tout irait donc pour le mieux si ce n’était d'inévitables tensions entre les différentes factions du groupe et le fait d’être totalement perdus quelque part au milieu de l’Océan Pacifique.

Même si ses mots ont été largement retravaillés pour le passage en bande dessinée, Jules Verne reconnaîtrait certainement ses héros et le ton général de son œuvre. Par contre, bien obligés de condenser les descriptions et de tailler dans les péripéties, Frédéric Brrémaud et Philipp Chanoinat ont dû cravacher ferme pour tout « caser » sur quarante-quatre pages. Résultat, la narration souffre quelque peu. À la fois haché et mené sur un tempo asphyxiant, le découpage ne laisse pas énormément de place au développement des personnages et aux petits incidents qui ponctuent l’acclimatation de ces adolescents à cette terre ...

De la même série, 1 autre article !

30 autres articles dans cette catégorie