Châteaux Bordeaux - À table ! - Tome 1 - Le chef

978-2-344-02054-8

Le verre et l'assiette.Tout le monde sait qu'un bon vin s'apprécie davantage accompagné des meilleurs mets. En tout cas, Alexandra Baudricourt l'a bien compris. C'est la raison pour laquelle elle a décidé d'ouvrir un restaurant sur l'île du domaine familial Le Chêne-Courbe. Que ce soit en cuisine ou en salle, en gérant cette nouvelle activité, elle va découvrir les différentes facettes d'un monde au moins aussi riche que celui du vin...Les auteurs de Châteaux Bordeaux plongent leurs héros dans un diptyque centré sur la gastronomie. Ils réussissent le tour de force de vulgariser par la fiction de nouveaux savoir-faire passionnants au coeur de notre patrimoine.

Plus de détails

1 659F

Disponible

Fiche technique

GenreRoman graphique
CollectionGrafica
SérieChâteaux Bordeaux - À table !
TitreLe chef
Tome1
DessinEspé
EditeurGlénat
FormatGrand format
Planches46
CouleursAretha Battistuta
ScénarioÉric Corbeyran
Dépot légal03/2018 (Parution le 28/03/2018)
ISBN978-2-344-02054-8
www.bedetheque.com/BD-Chateaux-Bordeaux-A-table-Tome-1-Le-chef-326414.html
Achevé d'imprimer le03/2018

En savoir plus

Le Chêne courbe remis sur ceps, Alexandra Baudricourt pense déjà au futur. Il faut dynamiser le chais, offrir à ses clients un lieu chaleureux et agréable. Pourquoi pas un restaurant gastronomique ? Après un sérieux rafraîchissement, la chartreuse de son grand-père ferait l’écrin idéal. Reste à trouver un chef à la hauteur de ses ambitions...

Eric Cobeyran et Espé élargissent le champ de leur série-phare, Châteaux Bordeaux avec À table !, une spin-off tout en gourmandise. L’idée de départ est simple, mais totalement dans l’esprit de leur célèbre saga viticole. Une bonne couche documentaire, un soupçon d’intrigue nourrie à la psychologie de comptoir et un semblant de suspens, il n’en fallait pas plus au scénariste pour tisser un album, certes très convenu, mais parfaitement huilé. Les personnages féminins en présence – Alexandra qui est déjà bien connue des lecteurs et Nathalie Cellier, la nouvelle venue – tirent leur épingle du jeu et offrent deux portraits intéressants de deux trajectoires très dissemblables et néanmoins comparables. Au final, l’ambiance générale et les différentes péripéties se montrent en phase ...

30 autres articles dans cette catégorie