Ira Dei - Tome 2 - La Part du diable

978-2-505-07099-3

Plusieurs mois se sont écoulés depuis la prise glorieuse de la ville de Taormine. Maniakès a donné l'ordre aux troupes d'Harald d'attendre son armée à Catane. Mais l'inaction rend les soldats nerveux et la confiance qu'ils avaient placée en Tancrède s'effrite doucement. À présent, ce n'est plus un homme rusé et belliqueux qu'ils ont en face d'eux mais un homme mélancolique et docile qui s'en tient aux ordres. Pourtant, Maniakès voit en lui un adversaire de taille et compte donc bien se jouer de lui pour récupérer son or. Et pour cela, tous les moyens sont bons car, après tout, les alliés d'aujourd'hui sont les ennemis de demain? À nouveau, la colère jaillira !

Plus de détails

1 671F

Plus que 2 exemplaires!

Fiche technique

GenreHistoire
SérieIra Dei
TitreLa Part du diable
Tome2
DessinRonan Toulhoat
EditeurDargaud
FormatGrand format
Planches54
CouleursRémy Pennarun
ScénarioVincent Brugeas
Dépot légal10/2018 (Parution le 05/10/2018)
Cycle1
ISBN978-2-505-07099-3
www.bedetheque.com/BD-Ira-Dei-Tome-2-La-Part-du-diable-344637.html
Achevé d'imprimer le09/2018

En savoir plus

Taormine est tombée et Harald comme Robert, sur l’injonction de Maniakès, patientent à Catane. Mais l’inactivité est le pire des poisons pour ces mercenaires privés de l’adrénaline des combats...

Bains de sang et trahisons sont les piliers sur lesquels Vincent Brugeas construit cette nouvelle série. Il faut dire que le XIe siècle s’y prête à merveille et permet à tout un chacun d’étancher sa soif de gloire et de vengeance dans l’ivresse des combats.

Le monde dessiné par Ronan Toulhoat est excessif et son trait nerveux et encré sait saisir la violence des rixes comme l’impétuosité et la fourberie des protagonistes. Sur ce second volet, le jeune dessinateur s’enivre de mouvements et plonge le lecteur dans un maelstrom de folie et de sang, multipliant les angles de vue pour mieux rendre compte de l’empressement des assaillants à entre-tuer. Toutefois, face à tant de frénésie, le scénariste du Roy des ribauds se ménage des temps où la sournoiserie illuminée d’Etienne comme le machiavélisme de Maniakès permettent à chacun de reprendre son souffle ; et puis, dans cet univers de brutes, deux fleurs aussi belles que vénéneuses ...

De la même série, 1 autre article !

30 autres articles dans cette catégorie