Guerre des Sambre (La) - Maxime & Constance - Tome 1 - Chapitre 1 - Automne 1775

Une folie amoureuse qui traverse les générations... « Malheur à celui qui aimera une fille aux yeux de braise car celui-là pleurera sa vie durant des larmes de sang. » Hugo Sambre l'a écrit. Mais quelle est l'origine de cette tragédie ? S'il est un personnage clé au sein de cette généalogie maudite, c'est bien Maxime-Augustin, le père d'Hugo. Membre le plus sulfureux de la famille avec son aïeul Augustin (dont il ne partage pas que le prénom), responsable de la fin de la lignée aristocratique des De Sambre, il est celui dont on nommera la génération « De cujus » : celle qui transmettra la malédiction à tous ses descendants. Mais en 1775, Maxime-Augustin n'est encore qu'un enfant à la cour de la reine Marie-Antoinette... Qu'a-t-il bien pu se passer pour que ce jeune garçon innocent embra...

Plus de détails

1 730F

Plus que 2 exemplaires!

Fiche technique

GenreRomance
CollectionCaractère
SérieGuerre des Sambre (La) - Maxime & Constance
TitreChapitre 1 - Automne 1775
Tome1
DessinMarc-Antoine Boidin
EditeurGlénat
FormatGrand format
Planches52
CouleursMarc-Antoine Boidin
ScénarioYslaire
Dépot légal09/2014 (Parution le 17/09/2014)
ISBN978-2-7234-9920-0
www.bedetheque.com/BD-Guerre-des-Sambre-Maxime-Constance-Tome-1-Chapitre-1-Automne-1775-La-Fiancee-de-ses-nuits-blanches-223720.html
Achevé d'imprimer le09/2014

En savoir plus

Une folie amoureuse qui traverse les générations... « Malheur à celui qui aimera une fille aux yeux de braise car celui-là pleurera sa vie durant des larmes de sang. » Hugo Sambre l'a écrit. Mais quelle est l'origine de cette tragédie ? S'il est un personnage clé au sein de cette généalogie maudite, c'est bien Maxime-Augustin, le père d'Hugo. Membre le plus sulfureux de la famille avec son aïeul Augustin (dont il ne partage pas que le prénom), responsable de la fin de la lignée aristocratique des De Sambre, il est celui dont on nommera la génération « De cujus » : celle qui transmettra la malédiction à tous ses descendants. Mais en 1775, Maxime-Augustin n'est encore qu'un enfant à la cour de la reine Marie-Antoinette... Qu'a-t-il bien pu se passer pour que ce jeune garçon innocent embrasse un tel destin ? Yslaire fait une nouvelle fois appel au dessin élégant de Marc-Antoine Boidin pour ce troisième et dernier cycle de la Guerre des Sambre. Celui qui apportera enfin les réponses à tous les mystères qui entourent cette grande saga familiale, à la dimension tragique et littéraire proche des romans de Stendhal ou Chateaubriand.

De la même série, 2 autres articles !

30 autres articles dans cette catégorie