Atom Agency - Tome 1 - Les Bijoux de la Bégum

978-2-8001-7394-8

Cannes, août 1949. La Cadillac qui transporte l'imam le plus riche du monde et son épouse, la Bégum, vers l'aérodrome de Nice est attaquée en plein jour. En quelques minutes à peine se déroule le hold-up le plus spectaculaire de l'après-guerre : bloqué par une traction avant et menacé de mitraillettes, le couple Aga Khan se voit délesté d'un petit sac à main renfermant entre autres un diamant de 22 carats... Montant du butin : plus de 200 millions de francs en bijoux... et une rallonge en liquide !À Paris, le jeune Atom Vercorian, fils de flic se rêvant détective privé, y voit le gros coup qui lui manquait pour lancer son agence : si son commissaire de père patauge au Quai des Orfèvres, lui saura faire parler le fameux réseau arménien ! Flanqué de Mimi, une souris au caractère bien trem...

Plus de détails

1 903F

Plus que 2 exemplaires!

Fiche technique

GenrePolar
SérieAtom Agency
TitreLes Bijoux de la Bégum
Tome1
DessinOlivier Schwartz
EditeurDupuis
FormatGrand format
Planches54
CouleursHubert
ScénarioYann
Dépot légal10/2018 (Parution le 19/10/2018)
ISBN978-2-8001-7394-8
www.bedetheque.com/BD-Atom-Agency-Tome-1-Les-Bijoux-de-la-Begum-344657.html
Achevé d'imprimer le09/2018

En savoir plus

Atom Vercorian aurait voulu suivre les traces de son père et devenir inspecteur de police. Mais ce dernier s’y oppose formellement. Il lui propose plutôt le métier d’artiste, comme son oncle, Charles Aznavourian, qui connait un petit succès. Le garçon n’entend cependant pas l’appel de la scène et il finit par créer une agence de détectives privés. Elle ne compte d’abord que deux employés : lui et Mireille, puis s’ajoute Joseph Villain, alias Jojo la toupie, un ex-catcheur. Lorsque les bijoux de la Bégum sont volés, le jeune homme décide de s’en mêler.

Dans ce premier opus de la série Atom Agency, Yann a judicieusement choisi ses protagonistes : un cerveau, une intuitive et un costaud pour animer le tout. En toile de fond, un paternel au passé mystérieux (le lecteur devine qu’il y a là un fil conducteur et qu’il en sera question dans les tomes à venir) et ses collègues de travail. Une distribution somme toute classique pour un récit qui l’est tout autant. Les bijoux de la Bégum rappelle les histoires policières de Maurice Tilleux : une énigme, un limier qui comprend tout très vite et des vilains davantage ridicules que vraiment ...

30 autres articles dans cette catégorie