Casa Azul - La casa azul

978-2-84999-126-8

« Aujourd'hui, j'ai rencontré Chavela Vargas. Extraordinaire, lesbienne, elle est telle que je la désire... » écrit Frida Kahlo à son ami Carlos Pellicer. Ce livre retrace le récit pudique de leur relation, conté par Chavela, trente cinq ans après la mort de Frida, à un jeune touriste rencontré dans une cantina de Coyoacán, le quartier des artistes de Mexico, par une pluvieuse après-midi. Récit de leur vie à trois, dans la merveilleuse casa azul ou elle est arrivée un soir de fête, pour n'en repartir que deux ans plus tard. Frida a dix ans de plus qu'elle et Diego bien plus encore, et c'est avec un regard émerveillé et naïf de gamine, qu'elle les observe et boit leurs paroles, leurs gestes, leurs drames et leur passion. Cependant c'est vers Frida que va son profond attachement, Frida l'...

Plus de détails

1 697F

Disponible

Fiche technique

GenreBiographie romancée
SérieCasa Azul
TitreLa casa azul
DessinTyto Alba
EditeurVertige Graphic
FormatAutre format
Planches64
CouleursTyto Alba
ScénarioTyto Alba
Dépot légal06/2018 (Parution le 14/06/2018)
ISBN978-2-84999-126-8
www.bedetheque.com/BD-Casa-Azul-Frida-Kahlo-et-Chavela-Vargas-La-casa-azul-Frida-Kahlo-et-Chavela-Vargas-338923.html
Achevé d'imprimer le04/2018

En savoir plus

Après s’être cogné le nez sur les portes closes du musée Frida Kahlo à Mexico, un jeune admirateur se rend dans un café. Il y croise une vieille dame qui lui raconte comment, pendant quelques années, elle a cohabité avec la peintre et son mari, Diego Rivera. La chronologie de son récit se révèle par moments fantaisiste et les contradictions nombreuses, mais l’ensemble semble assez près de la réalité. De toute façon, chaque fois qu’il émet un doute, son interlocutrice menace d’interrompre son histoire. Elle témoigne d’une vie empreinte d’excentricités qui feront dire à André Breton : « Vous êtes surréaliste » et la protagoniste de rétorquer « Non monsieur, je suis Frida Kahlo. » La narratrice s’avère être Chavela Vargas, une chanteuse traditionnelle célèbre qui s'est produite sur toutes les scènes.

Le scénario de Tyto Alba est sympathique. À travers une biographie approximative, le lecteur entrevoit la femme derrière les tableaux. La narration est volontairement déconstruite et progresse en zigzag au fil des souvenirs et des élucubrations. Le bédéphile ne perd cependant jamais le fil, et, au final, il découvre le portrait ...

30 autres articles dans cette catégorie