Cadavre et le sofa (Le) - Le cadavre et le sofa

Christian a disparu, et plus personne dans la ville ne sort pour jouer, excepté Polo qui préfère explorer les vastes prairies du coin. Il y rencontre Sophie, avec qui il va se retrouver plongé dans le mystère de la mort de Christian quand ils découvriront son corps sans vie au beau milieu de nulle part. Ils vont passer l’été a observer les états de décomposition du cadavre de Christian sur un vieux sofa qui d’une certaine façon, semble lié à Christian. A cette histoire, des gens étranges de la ville et éventuellement des loups garous seront ajoutés, offrant un épilogue plutôt étonnant.

Plus de détails

2 029F

Disponible

Fiche technique

GenreDrame
CollectionCalamar
SérieCadavre et le sofa (Le)
TitreLe cadavre et le sofa
DessinTony Sandoval
EditeurPaquet
FormatAutre format
Planches92
CouleursTony Sandoval
ScénarioTony Sandoval
Dépot légal08/2014
TraductionHélène, Dauniol-Remaud
ISBN978-2-88890-672-8
www.bedetheque.com/BD-Cadavre-et-le-sofa-60721.html

En savoir plus

Polo est un des rares garçons de son village à sortir se promener depuis que Christian a disparu. Ses pérégrinations dans la nature estivale vont amener leur lot de rencontres étranges : Sophie, jolie jeune fille dont on ne peut que tomber amoureux (malgré un doute tenace : serait elle un loup garou?), et Christian, le disparu, désormais cadavre en décomposition. Et le sofa dans tout ca ? Il aura toute sa place dans ce conte estival...

Le Cadavre et le Sofa n'est décidément pas une histoire comme les autres, se déjouant des étiquettes trop vite épinglées. Le dessin, faussement naïf (Tony Sandoval doit puiser son inspiration à mi chemin entre Dave Mc Kean et Miguelanxo Prado), nous porterait à croire que nous avons là un conte pour enfants. Pour les "grands" seulement alors, les préoccupations de Polo et Sophie ayant plus à voir avec la découverte des plaisirs de la chair plutôt que ceux de cache-cache. Quant au rôle du cadavre de Christian, il disqualifie définitivement ce livre pour toutes les chères têtes blondes de moins de 16 ans.

Non, la particularité de ce récit est plus à chercher du côté de la poésie et du rêve, la douceur ...

30 autres articles dans cette catégorie