product 388

Bluebells Wood - Bluebells Wood

978-2-344-02180-4

Depuis la disparition de sa femme, William vit reclus dans sa maison située entre une côte brumeuse et une forêt aux allures de conte de fées. Incapable de se reconstruire, il mène une existence solitaire et sans saveur, ne parvenant à se réfugier que dans la peinture. Ses seules visites de l’extérieur sont Victor, son ami et agent, et Rosalie, sa jeune modèle. Jusqu’au jour où William fait la rencontre d’une sirène. Une créature aussi belle que farouche pour laquelle il nourrit des sentiments contradictoires. Est-elle seulement réelle ? Ou ne s’agit-il que d’une illusion venue pour remplacer le fantôme de sa femme disparue ?Après ses adaptations remarquées de Maupassant ou Zweig, Guillaume Sorel revient à un scénario original en signant cette très belle fable fantastique au cœur de la ...

Plus de détails

2 335F

Disponible

Fiche technique

GenreFantastique
SérieBluebells Wood
TitreBluebells Wood
DessinGuillaume Sorel
EditeurGlénat
FormatGrand format
Planches70
CouleursGuillaume Sorel
ScénarioGuillaume Sorel
Dépot légal04/2018 (Parution le 25/04/2018)
TraductionTruchaud, François
PréfacePierre, Dubois
ISBN978-2-344-02180-4
www.bedetheque.com/BD-Bluebells-Wood-325733.html
Achevé d'imprimer le03/2018

En savoir plus

[i]Il était une fois un peintre, anéanti par la perte de son épouse, Héléna. Souhaitant faire son deuil loin des hommes, il se retire dans une maison bordée d'une forêt drue, près d'une plage déserte. Hormis les animaux, les seuls à briser sa solitude de temps à autre sont son vieil ami Victor et la jolie Rosalie, un modèle gourmand de vie. Un jour, alors qu'il s'était endormi dans sa barque, une sirène surgit... Sauf que cette histoire se distingue de la vision féerique d'Andersen. Le premier contact de William avec les monstres marins s'avère brutal. Davantage proie qu'objet de désir, il ne s'en sort que grâce à l'intervention de l'une de ces étranges créatures, apparemment en butte à l'hostilité de ses sœurs. Une relation ambiguë s'instaure alors, et des liens complexes se tissent, formant un voile le séparant de plus en plus du monde tangible.

Après plusieurs adaptations littéraires (Le Horla, Les derniers jours de Stephan Zweig ), Guillaume Sorel revient aux ambiances fantastiques de sa série-phare Algernoon Woodcock. Il exhume les origines du mythe, associant l'être mi-femme mi-poisson à une séductrice fourbe et cruelle, portrait qui ...

30 autres articles dans cette catégorie