Millénium - Tome 3 - La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Première partie

La saga 'Millénium' continue ! Ce premier volet de l'adaptation de 'La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette' se recentre sur le passé de Lisbeth Salander, dont l'histoire personnelle se recompose tel un puzzle, tandis que Mikael Blomkvist se lance, pour le compte de 'Millénium', dans une nouvelle enquête sur le trafic d'êtres humains en Europe de l'Est et du Nord. Après un début d'idylle, leurs routes se sont séparées, mais pas pour longtemps. Le passé de Lisbeth ressurgit en faisant étrangement écho à l'enquête que mène Blomkvist et dont les ramifications vont le mener au coeur de l'histoire sombre et occultée de la Suède contemporaine.Ce troisième tome en album de 62 planches du best-seller de Stieg Larsson correspond à la première partie du deuxième roman ('La fil...

Plus de détails

1 730F

Ce produit n'est plus en stock

Fiche technique

GenreThriller
CollectionGrand Public
SérieMillénium
CouvertureJosé Homs
TitreLa fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Première partie
Tome3
DessinMan
EditeurDupuis
FormatGrand format
Planches62
CouleursValérie Vernay
ScénarioSylvain Runberg
Dépot légal03/2014 (Parution le 28/03/2014)
Cycle2
Adapté deLarsson, Stieg
ISBN978-2-8001-5660-6
www.bedetheque.com/BD-Millenium-Tome-3-La-fille-qui-revait-d-un-bidon-d-essence-et-d-une-allumette-Premiere-partie-208717.html

En savoir plus

[i]Il est là... Une gamine est attachée dans le noir sur un lit d’hôpital, la silhouette de son bourreau apparaît dans l’entrebâillement de la porte. Ailleurs, une jeune femme pianote son portable à l'ombre des cocotiers et remballe un serveur un peu trop entreprenant. Il est temps pour Lysbeth Salander de revenir sur le devant de la scène.

Inutile de résumer une histoire connue de tous. Après les romans, les films et séries TV, adapter le monument qu'est la célèbre trilogie de Stieg Larsson en bande dessinée prenait le risque de la saturation, du trop plein. Avant même la parution, les préjugés de rejet allaient bon train, comme c'est le cas généralement lors d'adaptations d’œuvres renommées : démarche opportuniste, manque d'imagination, trop vu... Or il n'en est rien. Le premier diptyque crée la surprise, d'abord grâce au graphisme de Homs et à cette couverture qui claque, puis à la lecture qui permet de savourer le découpage du scénariste, Sylvain Runberg, qui sabre dans les longueurs du roman et arrive à en extraire la substantifique moelle. Même ceux qui se rappellent par cœur l'intrigue finissent par se laisser emporter. Ce nouveau ...

De la même série, 8 autres articles !

30 autres articles dans cette catégorie